Athénée Royal " Baudouin 1er "

Athénée Royal

Cours de rien ... (Jemeppe, le 01/07/2015)

 

 

cours de rien.jpg

 

 

 

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient de se mettre d'accord sur les "cours de rien", officiellement appelés EPA (encadrement pédagogique alternatif), censés offrir une troisième possibilité entre cours de morale et de religion.

Le gouvernement aura finalement décidé de couper la poire en deux quant à leur mise en place: ces fameux cours seront obligatoires à partir de janvier 2016, et non à la rentrée de septembre.

 

"Éviter le chaos"

 

La ministre de l'Éducation Joëlle Milquet précise : "Entre septembre 2015 et janvier 2016, les pouvoirs organisateurs s'organisent comme ils le veulent, s'il n'y a pas encore d'EPA dans certaines écoles. 

Nous permettons aux parents de faire leur demande dès le 1er septembre de la rentrée prochaine, et nous laissons les pouvoirs organisateurs s'organiser jusqu'à janvier."

Cela laisse donc quatre mois de préparation pour ces derniers. Et cette "petite bouée d'oxygène en matière d'organisation", selon les mots de la ministre, permettra "d'éviter le chaos, la désorganisation et de ne pas prendre les pouvoirs organisateurs au collet". Enfin, "cela permettra par ailleurs aux parents de demander la dispense", a-t-elle encore ajouté.

 

"Ce n'est pas un cours de rien"

 

Les enfants qui choisiront cet EPA l'année prochaine devront, sous la surveillance de l'école, préparer un travail écrit ou une présentation orale sur les questions de citoyenneté, dans un souci de neutralité.

"On a mis un minimum pour montrer que ce n'est pas un cours de rien, mais qu'il a du sens, de la pédagogie, qui a un travail d'autonomisation personnel par rapport à des problématiques de citoyenneté", a commenté Joëlle Milquet.

"Cela veut dire qu'il y aura bien deux heures obligatoires dans l'établissement scolaire, bien évidemment surveillé, avec un contenu de travail personnel, écrit, oral, collectif, sur des thèmes de citoyenneté, avec des lectures, des réponses à donner à des questionnaires qui seront évalués."

 

Un encadrement alternatif provisoire

 

De son côté, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, a pour sa part évoqué un "marche-pied vers une autre philosophie de fonctionnement de l'école où on va substituer pour moitié les cours de religion et de morale laïque par ces cours de philosophie et de citoyenneté".

"Et, pour ceux qui auraient demandé la dispense, ils auront même l'occasion d'avoir deux heures de citoyenneté et de philosophie sur leur programme hebdomadaire", a-t-il précisé.

Cet encadrement alternatif est donc provisoire jusqu'à l'instauration des cours à la citoyenneté, dès septembre 2016 pour les élèves du primaire, et en septembre 2017 pour l'ensemble des secondaires.

Les élèves de l'enseignement officiel auront alors deux possibilités : soit suivre deux heures de cours de citoyenneté, soit avoir une heure de cours de citoyenneté et une heure de morale ou religions.

 

 

 

 

Extrait du journal télévisé RTBF du 01/07/15 en cliquant ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 



01/07/2015

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 191 autres membres